33km pour le Télévie

Baudouin IV marche pour le Télévie de Mons à Ath

Fin 2012, l'idée de fêter la premier anniversaire de notre géant commence à naitre. Plusieurs idées jaillissent, mais pas question de refaire un cortège comme il est d'habitude.

 

Il y a quelques années, le géant Vauban de Ath avait marché entre Bruxelles et Ath pour le Télévie. Beaucoup de porteurs avaient l'envie de renouer l'expérience avec Baudouin, la solutiion fut toute trouvée. Baudouin marchera entre Mons et Ath !

 

Pourquoi Mons ? Tout d'abord, il faut bien l'avouer, pour une première fois, nous ne nous sentions pas apte à démarrer de trop loin. Le géant fait tout de même 115kg, nous ne savons pas si les porteurs tiendront le coup, si le géant ne va pas trop s'abîmer, si les sangles ne vont pas casser... Beaucoup d'incertitudes qui nous poussent à ne pas démarrer aussi loin que nos amis de Vauban. On a donc fait le lien avec l'histoire même de notre posture. Logique si l'on faite également son anniversaire. Baudouin IV de Hainaut est né et enterré dans le cité du Doudou. C'est à environs 30km, c'est jouable !

 

Décision fut donc pris de démarrer de Mons et d'emprunter les chemins de campagne jusque Ath.

 

Escortés par la Police Fédérale jusqu'à la sortie de Mons, nous avons ensuite passé les villages de Nimy, Masnuy-Saint-Jean, Montignies-lez-Lens, Cambron-Saint-Vincent, passé devant le parc Pairi Daiza à Cambron Casteau, Brugelette, Mévergnies, Arbre, Maffle et nous sommes enfin arrivés à Ath vers 18h30 suivi par la fanfare du Touyout Band.

 

Une formidable aventure qui laisse présager, pourquoi pas, à une nouvelle édition de cette marche dans les années à venir, un nouveau défi à relever !

Récit de cette journée pas comme les autres par Christian Boudard, ami bruxellois et amoureux des géants, venu nous soutenir une partie de la journée

Samedi 13 avril 2013, réveil très matinal pour une poignée de Athois. La journée promet d'être longue et festive car le Géant Baudouin IV fête son premier anniversaire. Mais comment ? Un gâteau, un cortège, un bal ? Rien de tout celà.

Tout simplement une marche dans le cadre du Télévie. Une marche de 30 km pour relier la Cité du Doudou à celle des Géants. Rien que ça ! Mais qui a bien pu avoir cette idée saugrenue ? Plus personne ne le sait vraiment mais, en attendant, dès 7 heures du mat', on peut voir une étrange équipe s'affairer sur la place de Mons.

Camionnette, panier en osier, vêtements bien repassés, ceinture à la bonne hauteur, épée à droite, besace à gauche : OK. Ah oui, ne pas oublier les gants : OK. Et la tête ? Quoi, la tête ? Elle est bien fixée ? Bien droite sur les épaules ? : OK.
Ce n'est pas rien de monter un Géant. Et par ce petit vent matinal, ça pique ! Côté météo, les prévisions sont cependant optimistes. De belles apparitions du soleil et une température, enfin, printanière. 



8 heures 15, Baudouin, joli bébé d'un an, de 4 mètres 13 et de 115 kg est fin prêt. En route, pour la grande aventure.


Il est 16 heures 30 et Mons, Nimy, Masnuy-Saint-Jean, Montignies-lez-Lens, Cambron-Saint-Vincent, Brugelette et Mévergnies ont déjà vu passer le Comte de Hainaut. Nous le retrouvons à Attre.

Plus de 20 km ont déjà été parcourus. Malgré le rythme soutenu des tambours, la progression devient pénible. Il faut dire que dans cette région, aux interminables lignes droites et aux champs largement ouverts, l'invité-surprise de la journée, le vent, n'est pas vraiment le bienvenu. Les changements de porteurs sont de plus en plus fréquents. La fatigue est bien présente mais les sourires sont toujours de rigueur et le moral au zénith. 


Et puis, il y a aussi les quelques moments de réconfort offerts par l'intendance qui font le plus grand bien. 


17 heures 30, le Touyout Band qui attend à Ath décide de partir à la rencontre de la petite équipe. Aux dernières nouvelles, ils sont passés à Arbre et à Maffle.  Un peu de musique devrait leur redonner courage (qu'ils n'ont d'ailleurs jamais perdu) et vigueur.


On y est, le moment de la jonction est arrivé et .... Baudouin qui retrouve tout son entrain ne peut s'empêcher d'entamer une valse. 


Il est enfin temps pour les porteurs fourbus et croqués par la douleur de prendre la première pause de la journée. Une pause cent fois méritée. Mais, ce n'est pas fini....


Il reste la traversée triomphale de la bonne Ville de Ath, sous l'oeil curieux et étonné des badauds... et sous la pluie.

Eh regardez, c'est Baudouin ! C'est quoi la fête ? 


Quoi ? 30 km.  Ils sont fous ? Mais, vous savez, mon bon monsieur, on les comprend car ici à Ath, quand on voit un Géant, on le devient tous,... fou !

 

Ah ! Et pourquoi ils ont fait ça ? Pour le Télévie ! Wouaw, super !

Mais bien sûr que je vous prend un sachet de bonbon, et un pin's aussi. C'est la moindre des choses.


Et vous savez, la Maison des Géants a mis aux enchères une bâche à l'effigie de Goliath.  Devinez à combien, elle est partie ?  A 1000 €, vous vous rendez compte, 1000 €. Y a qu'à Ath qu'on peut voir ça.


Allez, je vous laisse, plus que quelques centaines de mètres. Courage, hein, les gars !


Encore un dernier effort, et c'est l'entrée en grande pompe (Ah, ah) dans la caserne des pompiers. Pour qui connaît l'histoire récente et tragique de la ville, mettre ce corps d'élite à l'honneur est l'évidence-même.

Et maintenant, messieurs, après l'effort... le réconfort.


En tout, ils étaient 15 : Sébastien Ghyssens, Cédric Fourmarier, Youri Frébutte, Cassandre Guignies, Johan Dubois, Stéphane Lartellier, Arnaud Van Steenberghe, Cédric Demesse, Fréderic Demesse, Anthony Zeerards, Cédric Baron, Mahieu Masson, Sébastien Pasté, Jason Bureau et Nicolas Lavigne.  Chapeau bas, Messieurs !

Bilan de la journée : des cloques aux pieds, les chevilles broyées, les genoux écrasés, le bassin qu'est pas sain, les épaules en compote, la tête dans les étoiles..... 986 € pour le Télévie.... et un joyeux anniversaire.

Récit et photos de Christian Boudard

http://blog.seniorennet.be/geants_reuzen/